Chaque année, plus de 500 000 enfants deviennent aveugles à cause de cette carence et la moitié meurt dans l’année qui suit, alors qu’il suffit d’un euro par an et par enfant pour financer les deux doses annuelles de vitamine A indispensables à leur développement et à leur survie.

Action préventive pour préserver la vue et la vie des enfants, la supplémentation en vitamine A fait partie des programmes prioritaires développés à très grande échelle par Helen Keller International depuis bientôt 50 ans. En partenariat avec les gouvernements, les organisations internationales et les ONG, Helen Keller International conçoit, met en œuvre et mesure l’efficacité de programmes de supplémentation en vitamine A.

2 DOSES PAR AN DE VITAMINE A POUR PRÉSERVER LA VUE ET LA VIE D’UN ENFANT COÛTENT 1 EURO

L’année dernière, près de 45 millions d’enfants de moins de cinq ans ont bénéficié de ce programme en recevant les deux doses de vitamine A, ce qui permet de réduire significativement le risque de cécité et d’améliorer les chances de l’enfant de vivre en bonne santé.

Les économistes, la Banque Mondiale et le Consensus de Copenhague reconnaissent que la supplémentation en vitamine A est l’intervention de santé publique de plus haute priorité et la plus rentable au monde.

 

Pays concernés : Bangladesh, Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Guinée, Kenya, Mali, Mozambique, Népal, Niger, Nigeria, Sénégal, Sierra Leone, Tanzanie

En savoir plus